Le choix de l’égoutte biberon

Ne pouvant pas allaiter, je vais donner le bib’ à Poupette (d’où le Bib Expresso, qui fera l’objet d’un autre topic).

Je n’ai pas encore choisi les biberons (mais je pense les prendre chez Beaba pour qu’ils soient assortis au Bib Expresso et aux boîtes doseuses de lait, qui sont tous en coloris Gipsy).
Mais il va me falloir … un égoutte biberon !

Comme d’habitude, mes critères sont simples :

*pratique
*peu encombrant
*beau (histoire d’éviter la fameuse phrase “c’est moche, mais c’est pratique” car pour le coup, il trônera aussi dans ma cuisine que je trouve belle alors …. autant me faire plaisir).

Voici ce que j’ai trouvé, mais avant tout, je me pose des questions bizarres :

*puis-je nettoyer mes bib’ au lave-vaisselle ?
*si je les lave à la main, ensuite ils vont sécher sur l’égoutte biberon MAIS ils vont récolter tout plein de microbes, non ? C’est à ce moment là que je vais les stériliser ?

Si quelqu’un peut m’éclairer, merci d’avance !

Donc voici :

Beaba Gipsy (mais je le vois trop chez tout le monde) / 24,95 €
Bébé Confort (mais je trouve qu’il fait bordélique) / impossible de trouver son prix, je me demande même s’il est disponible en France
Celui là c’est pour le fun, je pense que c’est celui d’un particulier mais il me fait trop penser au décor 
de La Petite Sirène ^^
(Ajout : il s’agit du modèle Easy Life de Chicco !)
Et enfin, en feuilletant Parents (et en discutant sur le forum “Attendre Bébé” avec Lovinette02), je pense avoir trouvé THE égoutte biberon :
Boon Grass / 29,90 €
Pourquoi je l’aime :
1/ il me rappelle les cadres d’herbe à accrocher chez soi (vendus une fortune chez Colette) : je trouvais le principe naze, mais appliqué à un “ustensile” je trouve l’idée sympa !
2/ on peut y faire sécher autre chose que les trucs de bébé (n’oublions pas que son père et moi avons une vie et mangeons, alors même s’il y a un lave-vaisselle, ce sera pratique de faire sécher MES cuillères ou tasses)
3/ je ne l’ai jamais vu chez personne, et j’aime bien avoir des trucs qui sortent de l’ordinaire (chacun sa satisfaction personnelle)
4/ en continuité du point 2, je pourrai m’en servir après que ma fille ne prenne plus le biberon, donc il me semble être un bon investissement.
Dans l’attente de vos commentaires !
G.M

S’habiller enceinte : tout sauf une mince affaire

Bon, pour celles qui me connaissent, vous le savez déjà : j’aimes les fringues, les accessoires, bref : la mode.

A deux mois de grossesse déjà, je commençais à être serrée dans mes pantalons, donc j’ai commencé à porter des leggings avec des petites robes, histoire d’être à l’aise et féminine.
Mais je me suis vite lassée … quand je voyais une fille avec un petit jean sympa, une tunique et des talons, j’étais folle de jalousie !

J’ai alors décidé d’acheter un jean de grossesse.
Alors petite précision : j’aime le shopping, mais pas faire n’importe quoi. Etant donné que je ne vais pas rester enceinte plus de neuf mois (^^), ce jean allait vite se retrouver au placard jusqu’à une éventuelle future nouvelle grossesse. Donc, pour moi, pas la peine de dépenser une somme astronomique pour un vêtement provisoire.

J’ai acheté mon jean chez C&A, pour 39,99 euros : il est bien coupé (il ne baille pas aux fesses) et recouvre mon ventre avec une bande de tissus en coton. Coloris : bleu foncé (photo sur simple demande !)

Rapidement, j’en ai voulu un deuxième, un peu plus clair et moins classique.
Direction H&M !
Bien sûr, j’étais pressée, je n’ai pas vraiment fait intention lors de l’essayage …. alors certes, il est affiché à 19,90 euros mais alors ………… qu’il est mal taillé !
On dirait qu’il est “taille basse”, j’ai toujours j’impression qu’il tombe, alors que c’est impossible puisqu’une bande tissus est tenue par mon (gros) bidon !
On dirait aussi que mes hanches débordent de partout, pourtant il n’est pas trop petit, j’ai même pris du 40 au lieu du 38 habituel, pour être à l’aise. Mais que nenni ! J’ai même du mal à me baisser quand le porte.
Bien sur, je l’avais déjà lavé et je suis une cliente honnête, donc je ne l’ai pas rapporté.

Récemment, j’ai eu une idée que je trouvais “lumineuse” au départ, puis ridicule : enfiler mes pantalons / shorts de d’habitude, les laisser ouverts, et mettre une ceinture de grossesse pour tout cacher sous un long top.
Haha : la bonne blague ! Alors au début, c’est sympa (avouons le, c’est grisant aussi de se dire “je rentre toujours dans mes fringues, c’est juste le bouton que je ne ferme pas !”) mais quand on commence à bouger …. le bas à tendance à tomber (ce qui est, je vous l’accorde, plus que logique !).

Bref, je vais donc me contenter de mes leggings, tuniques, robes pulls et jeans de grossesse en attendant Poupette.
Et surtout arrêter de baver devant les vitrines des magasins avec leurs tenues super sympa mais que je ne peux porter qu’en rêve pour le moment !

Et vous, comment vous habillez vous ?

G.M

Le “notch” et moi

Lors de l’écho du deuxième trimestre, alors que j’étais (pour une fois) ultra confiante, le docteur a commencé à me poser des questions telles :

*vous fumez ?
*quel est votre travail ?
*vous faites beaucoup de trajet en voiture ?

Hum, rien qui ne me plaise ….

Puis, il m’explique : mes artères utérines sont comme des petites routes, qui doivent se transformer en autoroute pour bien alimenter le bébé …. et à ce moment là, elles ne l’alimentent pas super bien ….
J’ai donc un notch bilatéral (hé oui, ce sont les 2 qui ne fonctionnent pas bien …).

Bon, pas de retard de croissance en vue, mais un “petit” bébé par rapport au statistiques et une belle angoisse pour moi (malgré la présence de mon pacsé, qui a su trouver les mots pour que je cesse de m’inquiéter).

Mon gyneco m’a ensuite recommandé de me reposer, de rester allongée (si possible sur le côté gauche), du repos le plus souvent possible pour faciliter les échanges mère – enfant et bien sûr, de ne surtout pas m’inquiéter …. Facile à dire !
Il m’a également prescrit de l’Aspegic nourisson.

Les docteurs m’ont aussi expliqué que le notch était très fréquent lors des premières grossesse, car le corps n’est pas prêt à débiter autant de sang, et que tout rentrait généralement dans l’ordre vers le début du troisième trimestre, à 28 SA.

Hé bien … ils avaient raison ! J’ai passé mon écho de contrôle ce matin, mon bébé pèse 1 kg et est bien remonté dans la courbe des statistiques !

Alors, pour toutes celles à qui cela arrive, reposez-vous, déculpabilisez et ayez confiance en votre corps et surtout en votre bébé !

G.M

Le sac à langer, bis

En préparant la liste de naissance, je suis tombée sur ça *-* :

Et du coup, je me vois bien abandonner mon joli sac Vertbaudet pour lui 🙁
Surtout que celui-ci s’attache à la poussette avec son système d’oeillets !
Au pire, je pourrais m’en servir pour sortir avec la poussette (qui devrait être dans les mêmes tons) et prendre l’autre quand je ne serai qu’en voiture (et en fonction de ma tenue).
Raaaaaa je ne sais pas quoi faire …..
C’est difficile d’aimer le shopping, la mode et de parer au plus pratique !
L’une d’entre vous connaît ce type de sac ?
G.M

Ma vengeance se prépare

J’habite une résidence calme et arborée, dans un appartement qui me plaît : tout va donc très bien.

Mais, c’est logique, il y a des familles qui vivent de chaque côté de mon logement. Alors ils sont gentils, souriants, courtois, mais …. bruyants. Le pire, c’est qu’ils ne le sont pas avec la musique ou la télé, non ! Ca, ce serait trop simple et je pourrais alors leur demander (gentiment) de baisser le son quand il est tard par exemple.
Ils le sont dans leurs gestes, et généralement, je le remarque quand je ne peux pas sortir de chez moi et brailler un bon coup (genre, je viens de me lever, je suis en nuisette ^^)

Petit aperçu de ce qui m’agace :

1/ la gamine du troisième, qui confond la cage d’escalier avec le plateau de La Nouvelle Star et qui en plus descend comme un éléphant en trainant son sac derrière elle, comme cela, on sait bien qu’elle part en cours.

2/ les cris du bébé du premier (oui, c’est la vie et c’est normal, mais ça n’en reste pas moins énervant !).

3/ les caprices de la grande soeur du bébé (tant qu’on y est !).

4/ les ébats de la voisine d’a côté. Surtout quand elle hurle tellement fort qu’elle me réveille la nuit. On peut même se demander si elle ne s’amuse pas seule, car on n’entend jamais d’autre voix.
Remarquez, à la fin, cela me fait rire, il faut l’avouer. Je ne sais pas, elle doit penser que les murs sont en béton armé, mais croyez-moi, quand elle s’envoie en l’air avec son mec, tout le monde le sait.
J’avoue aussi que je me marre bien quand je la croise, car elle fait toute calme, très chic avec son carré plongeant et ses lunettes ….

Vous aurez donc compris qu’il semble difficile de demander à la voisine de crier moins fort quand elle jouit, au voisin de foutre une claque à sa gamine une bonne fois pour toutes et de bâillonner son bébé.
A la rigueur, je compte intervenir prochainement pour l’apprentie chanteuse.

Mais ! Attention à tous ! Dès avril (si tout va bien), ma vengeance sera terrible….
La seule chose qui me permet de relativiser quand je pense aux (éventuelles) nuits blanches (je dis “éventuelles”, laissez-moi rêver, Poupette peut se révéler être un ange et faire ses nuits dès le début non ?), c’est de tous les imaginer me maudissant, et se demander quand la petite cessera ses pleurs. Je me vois même m’asseoir tout près des différents mûrs limitrophes afin de les faire profiter du concert !

Patience 🙂

G.M