Mustela (m’) a enfin compris(e) !

Je suis fan de leurs produits, mais il y avait un détail qui me chagrinait …. La couleur de leur sac à langer, “offert” avec les premiers produits pour bébé : ben oui, il était beige et bleu :

Sac “Mes premiers produits Mustela”, 19.90 euros
Attention, je ne le trouve pas vilain (en revanche, salissant, oui), mais j’ai une FILLE (bien que certaines vieilles personnes en doutent parfois, comme je le raconte ici : http://glam-maman.blogspot.com/2011/08/cest-un-garcon-non-un-travelo.html). Puis un beau jour … en flânant à la ma pharmacie, qu’est ce que je découvre ? !!!!!! :
Oui, oui, je sais, j’ai déjà ma valise Gérard Darel … mais bon, pour changer de temps en temps, c’est pas mal non (c’est surtout plus petit, déjà !) ?. Et, comme tout tombe toujours très bien avec moi, j’avais besoin de racheter des produits à Baby G … Alors voilà comment le nouveau sac Mustela s’est retrouvé chez moi.
Et comme je suis sympa (si, si), voici le modèle décliné pour les mecs :
Alors, ça vous plait ?!

G.M

Mini geek … pompe à fric ?

J’ai pris connaissance hier d’un drôle de phénomène : comme chacun sait, les enfants sont très attirés par les smartphones, tablettes, etc … Les fabricants leur proposent d’ailleurs des applications assez sympa, telle l’appli le “village des Schtroumpfs”.

Cette appli est gratuite (du moins, sur Iphone). Vous tapez votre mot de passe pour l’installer, filer l’appareil magique (avouons-le, les nouvelles technologies aident parfois à occuper les marmots et … ça fait du bien !) à votre gamin et … pendant 15 minutes, plus besoin de taper le mot de passe pour valider les prochaines installations, qu’elles soient gratuites … ou payantes ! Et c’est là que ça se corse : de nombreuses familles se sont retrouvées avec des achats exorbitants sur Itunes, à cause des achats intégrés (ce sont les options qu’on vous propose d’ajouter pour progresser dans le jeu).

Alors, comment expliquer à un enfant, qui n’a forcément pas encore la vraie notion de l’argent, qu’il s’agit du compte en banque de papa et maman ?

Avec sa dernière mise à jour, Apple a mis en place une protection qui vise à demander le MDP systématiquement à chaque achat intégré, mais :

*beaucoup ne connaissent pas ces achats intégrés
*tous les appareils ne sont pas forcément mis à jour par les utilisateurs
*les Iphone 3G ne peuvent pas installer la MAJ 4.3 (c’est ballot)

Bref, soyons vigilants !! Bien sur, cela relance le débat de l’utilisation de ces appareils par des enfants, mais bon … il faut vivre avec son temps.

Alors, dans un monde où le racket envahit les cours de récré, évitons de le laisser s’infiltrer dans les foyers … faites tourner !

G.M

C’est un garçon ? / Non ! un travelo !

Alors là, il y un truc qui m’exaspère !!! Ce sont les vieux : déjà, ils se penchent sur la poussette de Baby G comme si c’était une bête curieuse, ils tentent de lui toucher ses bonnes joues (mais là, no way ! je veille au grain) … mais le piiiiiiire, c’est quand je les entends me demander : “c’est un garçon ??”.

GRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

Ma parole, la prochaine fois, je vais finir par répondre : “Oui, mais comme je voulais une fille, je le travestis !”

Bon, j’avoue que je ne lui mets pas QUE du rose, à la longue, ça fait cul-cul ; alors j’aime bien lui mettre un jean avec un petit top bleu marine à fleurs par exemple … Après, je peux comprendre qu’ils aient un doute. Mais pour ma part, quand je ne sais pas si j’ai en face de moi un petit gars ou une petite fille, je sors un truc genre “comment s’appelle ce petit bout ?” (vous me direz, s’il s’appelle Camille ou Gabriel(le), je suis mal barrée mais bon …).

Enfin voilà, c’était mon coup de gueule ! J’ai le droit d’habiller ma fille autrement qu’avec du rose, non mais hoooo !

Un heureux évènement, le film

Comme ce film tombe bien !!

Bon, je suis sortie de la période “up and down”, mais ça fait du bien de voir un peu de sincérité au sujet de la maternité.
Depuis que je suis maman, je m’interdis de prononcer le fameux “tu verras, ce n’est QUE du bonheur” aux futurs parents qui m’entourent car pour moi, c’est faux. Oui, c’est super de donner la vie, mais avouons le, ce n’est pas tous les jours facile à gérer.
Voici le synopsis : 

« Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ? ».

Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.


Ce qui m’a interpellée, c’est le “pourquoi on n’en parle pas ?”. En effet, après la naissance de ma fille je me suis demandée pourquoi on nous rebattait les oreilles durant la préparation à la naissance sur l’ “avant” et le “pendant” accouchement … mais pas sur l’ “après” … alors qu’il y en a, des choses à dire ! Ce tsunami d’émotions, cet amour incommensurable et à la fois cet immense désarroi face à un être de 52 cm (oui, là, je parle précisément pour moi !). Et surtout, la peur que ce bébé ne nous aime pas …
Je vous file le lien de la BA :
Ca me semble assez bien résumer certaines situations vécues et malheureusement, trop souvent tues …
Et vous, comment ça s’est passé, l’arrivée de bébé ?
G.M

Mon divorce avec Marc Jacobs

Depuis des années, je voulais m’offrir du Marc Jacobs : je pense que les séries tv américaines et la presse féminine y ont d’ailleurs contribué …

La première fois que j’ai acheté du MJ, c’était sur un site de ventes privées. Oui, j’aime la mode, mais pas me ruiner et comme je dis souvent : tout vient à point, à qui sait attendre donc je ne préférais pas succomber en magasin. Bref, j’ai commandé une paire de sandales en cuir, à talons, de la collection Marc by Marc Jacobs. Une fois reçues, je les ai chaussées et elles m’ont fait mal très rapidement.
Mais, je me suis dit que je devais “les faire” … les semaines ont passé et pourtant, je ne pouvais pas les garder toute la journée (et encore, heureusement que je travaillais dans un bureau et que je me déplaçais en voiture, car dans le métro, je n’imagine même pas l’enfer !).
Ne voyant aucune amélioration, j’ai également pensé qu’elles étaient moins bien finies que celles en magasin, puisque vendues moins cher sur le site (oui, quand on aime, on cherche des excuses, même en matière de mode).
Maintenant je ne les porte que très rarement : lorsque je sais que je vais rester assise, comme au resto par exemple.

Mais les mésaventures ne s’arrêtent pas là ! J’ai reçu comme cadeau d’anniversaire un sac en cuir, toujours de la même collection. Oh, ce que j’étais heureuse ! Et le sac, tellement … sublime ! Le voici :

Seulement voilà, après 3 mois d’utilisation, les anses ont littéralement craqué ! 
Je m’explique : sur chaque anse, il y a comme un petit boudin en cuir, une sorte de surpiqure. Mais, une fois portées sur l’épaule, sous le poids du sac (pourtant pratiquement vide), la surpiqure en cuir s’est fissurée. Je n’ai malheureusement pas de photo, mais j’étais furieuse. 
J’ai donc ramené l’objet du conflit au magasin, place du marché Saint Honoré, où l’on m’a proposé de l’envoyer en atelier (c’est pourquoi je n’ai pas de photos, je pensais que tout rentrerait dans l’ordre). L’équipe devait me rappeler au retour du sac…
Au bout d’un mois et plusieurs appels de MA part, toujours rien … Je me suis re-déplacée en magasin pour apprendre que mon sac était revenu, et qu’il m’attendait en réserve …. dans le même état que le mois dernier ! Hé oui, “rien à faire dessus, on ne comprend pas, c’est bizarre”.
Perso, je dirais qu’un sac à ce prix là qui “pète” au bout de 3 mois, c’est inadmissible, mais nous n’avons peut être pas le même dictionnaire. 
Le responsable m’a alors proposé :
1/ de repartir chez moi avec mon sac en mauvais état (ha ha ha)
2/ de lui laisser le sac et de choisir ce que je voulais pour le même montant le JOUR MEME. Evidemment, rien ne me plaisait ce jour là, mais il ne voulait rien attendre. Heureusement que mes amies présentes ont haussé le ton : j’ai obtenu un avoir valable un an dans la boutique.
Finalement, nous avons trouvé une solution, et j’ai trouvé d’autres produits, mais je n’achèterai plus jamais du MJ !
G.M

Bib Expresso : héros ou escroc ?

Durant ma grossesse, j’ai découvert un tout nouveau produit : le Bib expresso de chez Beaba (oui, j’aime beaucoup cette marque !) :

Ce dernier a plusieurs fonctions (d’ailleurs, sacré avantage : un produit 3 en 1, ça prend nettement moins de place dans la cuisine).
*stérilisateur micro ondes (le compartiment à gauche sur la photo)
*chauffe petits pots / bain marie (à droite sur la photo)
*chauffe eau pour le bib (là où vous mettez l’eau pour le bain marie)
Alors, sur le papier, ça fait rêver : il est vendu sur certains sites comme “préparateur instantané de biberons” … hum … ne nous enflammons pas ! Il met l’eau à bonne température, point barre ! Mais, en tant qu’utilisatrice, je dois avouer que c’est un super point : à 3 heures du mat’, quand le petit gremlin hurle de faim, le biberon est prêt en 45 secondes (30 secondes pour faire chauffer l’eau, 5 secondes pour verser l’eau et la dose de lait déjà prête et 10 secondes pour secouer). Qui dit mieux ?
Le truc “bain marie” est sympa aussi, quand bébé ne veut pas tout boire d’un coup (rappelons qu’on ne réchauffe pas un bib au micro ondes).
Par contre, je suis insatisfaite de leur notice !!!!! En effet, ils préconisent de procéder comme suit :
*verser la dose de lait nécessaire dans le bib
*faire chauffer l’eau, positionner le biberon sous le compartiment
*verser l’eau chaude sur le lait en poudre
Le problème, c’est que le mélange gonfle direct !! donc je pense qu’on ne sait jamais quelle quantité d’eau on met réellement …
Du coup, je verse déjà l’eau, puis la poudre.
J’en profite pour indiquer qu’on se base sur la quantité d’eau versée dans le bib AVANT le mélange (ex : 150mL d’eau + 5 doses de lait = presque 170 après le mélange, mais on se base sur 150). Perso, je me suis posé la question maintes et maintes fois, alors si je peux aider ^^
Revenons-en à mon avis sur le Bib expresso : je dirais qu’il n’est finalement ni “héros”, ni “escroc” … c’est un bon allié pour les nuits difficiles ! Bien sûr, tout le monde s’en est sorti avant, mais un peu de pratique dans la dure vie de parents ne fait pas de mal …
G.M
PS : plus d’avis via le Bib à Bébé.

Lissage do Brasil

J’ai les cheveux très frisés.  Je les aime bien, mais ça fait fouillis fouillis … donc je me “brush” ou lisse les cheveux très régulièrement.

Ce n’est pas un scoop, ça abîme les cheveux et … ça prend du temps ! Du temps que je n’ai plus à dépenser pour ma petite poire, puisque Baby G en prend déjà assez comme ça.

La solution du lissage brésilien s’est assez vite imposée, puisque je me refusais à faire un défrisage (beaucoup trop agressif). Vous avez sûrement constaté que les salons proposent cette prestation : j’ai donc demandé plusieurs devis. Et là, patatra : entre 250 et 350 euros pour mes cheveux mi longs… Grrrr …. Autant aller chez le coiffeur toutes les semaines, puisque les effets du soin durent en moyenne 3 à 4 mois max (faites le calcul, on s’y retrouve !).

Mais déjà, petite explication sur le LB : il s’agit d’un soin qui nourrit le cheveu avec de la kératine (principe actif indispensable à la bonne santé des cheveux).

Comme il n’agresse pas, il peut être appliqué sur cheveux déjà défrisés, permanentés ou colorés (il ne contient pas de sodium hydroxide ni d’ammonium thioglycolate, composants essentiels des défrisages classiques).

Une de mes amies s’est renseignée à fond sur le sujet, et nous avons acheté ensemble les produits. Pour 150 euros chacune, nous avons reçu tout le matériel pour 4 – 5 applications (soit une dizaine d’applications en tout, cela dépend de l’épaisseur et de la longueur des cheveux) : elle est pas belle la vie ? !

Voici comment mon amie a procédé (attention, il faut beaucoup de patience, de minutie … et prévoir 2, voire 3 bonnes heures ! ) :

*laver les cheveux avec le shampoing clarifiant
*sécher l’ensemble de la chevelure
*sur cheveux sec : appliquer mèche par mèche le produit, bien malaxer afin que la kératine pénètre le cheveux et passer un peigne sur la mèche traitée
*sécher à nouveau les cheveux (car avec la kératine, ils sont de nouveaux mouillés)
*passer les plaques chauffantes (réglées sur 200°C minimum) mèche par mèche entre 8 et 10 fois

Ensuite, éviter absolument de se mouiller les cheveux (pas de shampoing, pas de transpiration excessive, pas de pluie ^^) pendant 72 heures et repasser les plaques matin et soir.

Enfin, une fois le délai écoulé, vous pouvez vous laver les cheveux avec un shampoing sans sulfate de sodium. En effet, ce composant permet de faire mousser le shampoing, mais diminue l’effet de la kératine plus rapidement : il faut donc utiliser ce genre de soin pour les prochains lavages.
Vous pouvez le trouver dans les rayon bio des grandes surfaces, pour pas trop cher (il vous faudra bannir tous les autres shampoing, mais ça vaut le coup). Voici le mien, il a une odeur bizarre, mais on s’y fait :

Shampooing Usage Fréquent au Niaouli de So’Bio Etic, 5,50 euros chez Carrefour

Attention, le lissage n’est pas un défrisage, donc vous n’aurez pas de baguettes après le lavage des cheveux !! Par contre, ces derniers seront plus souples et beaucoup plus faciles à travailler.

Pour exemple, je pouvais passer une heure sur mes cheveux avant le LB. Maintenant, je passe 10 minutes à les pré-sécher au sèche cheveux, puis à peine 10 minutes à passer le lisseur pour leur donner la forme souhaitée.

Alors, ça vous dit ?

G.M

Nourrir son petit dinausore

Je n’ai pas allaité, donc ce post s’adresse aux mamans qui donnent du lait artificiel 😉

Lors du séjour à la mater, Baby G buvait environ 30 mL toutes les 3 heures. A notre sortie, la pédiatre nous a recommandé de lui faire des bib de 90 de Gallia et de la laisser prendre ce qu’elle voulait ….

Elle prenait bien sûr des quantités de plus en plus importantes, mais elle avait surtout beaucoup de coliques, qui passaient grâce à des massages circulaires sur son ventre, ou en la tenant les jambes repliées sur son ventre.
Ensuite, elle lâchait quelques gaz en pleurant et ça allait mieux.

J’en ai donc parlé au pédiatre et il m’a donné du Gallia Calisma ; sur les conseils de mon amie H, j’ai acheté les biberons Dodie Mam et je suis passée à la Cristaline (eau de source) à la place de l’Evian (eau minérale) car cette dernière a tendance à constiper et donc, à faire mal au ventre.

Tout est plus ou moins rentré dans l’ordre (n’oublions pas que le système digestif du bébé est à créer, cela ne se fait pas sans mal !).

Là où j’ai vraiment eu du mal, c’est sur les doses !!!!!!!!!!!

Je pensais devoir guetter les signes montrant la satiété de mon bébé mais j’avais tout faux d’après le pédiatre : c’est à moi de lui fixer une limite, car elle ne saura pas s’arrêter et risque de régurgiter ou de prendre de très mauvais habitudes alimentaires (ça semble logique mais entre le manque de sommeil et tout le tralala, j’ai eu du mal).

Alors je sais que sur la boîte de lait, on nous indique les quantités, mais le docteur n’est pas d’accord et je dois dire qu’il n’a pas tort (du moins, en ce qui concerne ma fille) : chaque fois que j’essayais d’augmenter son bib et de la laisser prendre “ce qu’elle voulait” pour ne pas l’entendre pleurer à la fin du repas, elle se mettait à vomir quelques minutes après avoir mangé.

Je ne sais pas si mes données vous seront utiles, mais voici ce qu’elle mangeait en moyenne, par mois :

0 – 1 mois : 90 mL (entre 7 et 8 bib)
1 – 2 mois : 120 mL (entre 6 et 7 bib)
2 – 3 mois : entre 120 et 150 mL (entre 6 et 5 bib) je précise que pour le dr, elle aurait dû prendre 5 bib de 120 max à cette période …….
3 – 4 mois : entre 150 et 180 mL (entre 4 et 5 bib)

J’ai souvent tapé “combien boit un bébé de x mois” et j’ai toujours trouvé des doses plus élevées que celles de ma fille, mais elle prend du poids correctement et arrive maintenant à bien tenir entre les biberons.

Et vos bébés, combien prennent-ils ?

G.M