Carla, s’il te plaît, explique moi !

J’ai choisi de te tutoyer, après tout tu as choisi d’appeler ta fille comme la mienne… J’ai lu ce midi que tu étais contre la chirurgie esthétique, que tu ne pratiquais pas cela car ça donnait une tête curieuse.

Je ne juge jamais, quand je donne mon avis. Ce n’est pas évident de voir les années et je me rends compte que je flippe de vieillir. De ce fait, je ne juge pas les femmes qui font ce choix. Mais je ne comprends pas qu’on n’assume pas. Faut pas prendre les gens pour des cons, c’est comme si Arielle Dombasle nous disait que tout était 100% naturel chez elle (ha bon elle dit ça aussi ?).

120303102029618172

D’autant plus que ton ancienne belle fille, Justine Lévy, a laissé sous entendre que le bistouri était ton ami.

Bref, Carla : si tu n’as vraiment pas croqué dans la pomme avec un scalpel, explique moi ! Explique moi ce qu’il s’est passé entre ces deux photos (ne serait-ce pour qu’on ne fasse pas la même chose) :

 

3087192351_1_3_sCJWbrcu

 

Et à part ça, très bon choix, pour le prénom de la petite 😉

D.

Giveway : Thermotine, la tétine qui prend la température

Bon, les filles soyons honnêtes : qui ne trouve pas galère de vérifier la température de son gamin, notamment quand on est de sortie ? Avouons-le : ce n’est pas super pratique de les déshabiller constamment, d’enlever la couche, d’éviter de se faire arroser par un pipi impromptu ou de lutter contre un gamin réfractaire qui se débat.

Mais il y a aujourd’hui une solution : la tétine Thermotine de Visiomed !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Prix de vente conseillé : 8,90 euros ; disponible en pharmacies et magasins de puériculture

En effet, ce petit objet magique à forme ergonomique avec embout en silicone donne la température au bout de 3 à 5 minutes. On peut facilement la glisser dans la trousse de bébé car elle est fournie avec un petit embout rigide en plastique. Une petite alarme se déclenche si la température est au delà de 37,8°C. Comme c’est un indicateur de température, il est donc conseillé de confirmer les données avec un thermomètre “traditionnel” s’il affiche plus de 38°C.

J’aime beaucoup l’idée, et j’ai testé moi-même alors je peux vous en parler. Hé oui, Miss G prend son pouce (et d’ailleurs, je suis preneuse d’idées pour l’aider à stopper) mais pas de tétine alors accroche-toi pour la lui faire garder 3 minutes…

Mais comme j’adore tester les produits, je me suis prêtée au jeu avec plaisir et la température s’affiche bien après quelques minutes, lorsque le signal retentit.

Vous allez d’ailleurs pouvoir tester par vous-même car Thermotine me propose de vous faire gagner une tétine !

Comment ? Il suffit de laisser un commentaire avec votre avis sur le produit. Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi aimer leur page Facebook et la mienne, on pourra ainsi s’y retrouver.

Comme d’habitude, la gagnante sera désignée par Random. Vous avez jusqu’au vendredi 31 mai à 23h59 (mais je ne ferai le tirage que le week end car je serai au concert de Patrick Bruel).

Bonne chance !

D.

Edit : c’est J_B qui remporte la tétine ! J’attends tes coordonnées par email (glam.maman11@gmail.com) ; Merci à tous pour vos participations et à très vite !

Paie toi l’affiche avec ton gosse, ou l’histoire du chat mort

88978003

Il y a quelques semaines, nous avons croisé un joli chat en allant cherché le pain. Mais il était mort. Après avoir trouvé avec quelle famille il vivait, j’ai enfilé ma soutane de Mère Theresa, planqué ma faux et suis allée sonner au portail. Bref, me suis retrouvée avec un grand monsieur de 40 ans en larmes et trois enfants hurlant Noisette est mort !!!!!!! Le chat est mort !!!!
Me suis tirée avec ma baguette et ma fille. Ha oui, je ne vous ai pas dit mais Miss G était là et comme elle voulait s’approcher du chat, je lui ai dit, comme une abrutie, Non, il est mort le chat, chérie.. Apparemment, c’est une phrase facile à répéter et à retenir.

Car hier, toujours en allant à la boulangerie (on est des fans de pain), on est repassées devant la maison de cette famille. Je commence à accélérer car je les vois rentrer en voiture et se garer devant chez eux. Et pile au moment où toute la petite famille est descendue du monospace, la petite voix de miss G à sorti : Maman, il è moooooo, le sssssa.

Voilà voilà. En même temps, je suis la seule à vraiment la comprendre. Mais dans le doute, il y a d autres chemins pour aller acheter le pain… Tout n’est pas perdu.

Et vous, vous êtes vous déjà tapé l’affiche avec vos petits ?

D.

Et toi, t’as quoi comme siège auto ?

Hier, tandis que je descendais de la colline de chez la nounou (qui semble avoir perdu le snood tricoté avec amour par moi-même) de la miss, ma copine E. m’a appelée. Je pensais que c’était pour papoter mais non : elle avait besoin d’un conseil. Je crois que c’est la première fois qu’une copine maman m’en demande un (logique : jusqu’à ce qu’elle entre dans la confrérie des mères barjots, j’étais la petite dernière, donc celle qui demandait des conseils aux anciennes).

Et puis, elle m’a pas demandé n’importe quoi : quel siège auto je pourrais bien lui conseiller…. Donc elle fait reposer sur mes toutes petites épaules la sécurité de sa progéniture. Waou, elle me fait méga confiance en fait, E.

Du coup, j’ai fait quelques petites recherches et j’ai appris qu’il existe des sièges auto pour tout le monde :

siege-auto-pour-chien

Et puis il y en qui sont plutôt économiques :

1362618883

Mais plus sérieusement, je lui conseille de choisir celui de Miss G. C’est le Bébé Confort Axiss avec système Turno Safe. On m’a mise en garde car niveau crash test il est moins bien placé que certains de ses copains qui ne pivotent pas.

Cependant, j’en suis ravie et je fais confiance à la marque au niveau de la sécurité. De plus, la fonction pivotante permet de :

-ne pas se bousiller le dos (et pour une fois, ça fait du bien de se sentir ménagée)

-ne pas réveiller le marmot s’il s’est endormi en trajet (ou quand ses parents partent à pas d’heure de chez des amis) puisque qu’on n’a pas besoin de le contorsionner

-attacher correctement le harnais, sans avoir envie de se pendre avec.

Alors, E ? Convaincue ?

D.

Miss G comme Geek, avec Vtech

Bien avant ses deux ans, Miss G déverrouillait nos Iphones et Ipad pour lancer ses applications avec une facilité déconcertante pour ses grands parents.

Moi, je trouve cela logique, puisqu’elle grandit au quotidien avec ce genre de produits et nous observe scrupuleusement les utiliser. Je ne vous cache pas préférer éviter de la laisser faire joujou seule avec nos appareils et c’est pourquoi j’ai été ravie de tester la tablette P’tit Genius Ourson de Vtech*.

J’ai tout d’abord apprécié son packaging, car il met en avant les plus produits, tout en restant joli (ce qui est sympa si on l’offre… oui, je sais qu’un enfant de deux ans n’a pas forcément la notion du beau. Mais il a des parents qui préfèrent les beaux cadeaux que les trucs moches) :

photo-19

139455-tablette p'tit genius ourson rose

*Prix de vente conseillé : 25 euros environ

Il y une chose qui m’a séduite de suite : ils ont mis un bouton pour régler le volume !! Attendez ! Pas un bouton qui glisse genre “je mets un peu moins fort mais ça donne mal à la tête quand même”. Je vous parle d’un vrai bouton qui permet de baisser le son de plusieurs tonalité. Rien que pour ça, cette tablette est formidable. Tout petit bémol : même si on met le son au minimum, il se remet automatiquement au plus fort quand on éteint puis rallume la tablette (je préfère prévenir car le matin, ça peut surprendre).

Place aux fonctions proposées : 8 activités et 4 jeux pour découvrir les lettres, les nombres et le calcul. Il y a également un piano (pour le coup, il est un peu fort – mais je pense finalement êre sensible des oreilles).

photo-21

Je trouve que Miss G est encore un peu jeune pour explorer toutes les facettes de la tablette (oui, bien sur elle est très intelligente mais ne poussons quand même).. mais tant mieux ! Elle va continuer de la découvrir et comme vous le voyez sur le packaging, Nina accompagne l’enfant jusque 5 ans.

Nina ? Who’s that girl ? C’ est la première mascotte de Vtech ! Et son copain, c’est Nino, je vous les présente :

vtech

Deux copains qui suivront vos enfants de la naissance (avec une peluche veilleuse) jusqu’à 5 ans (il existe aussi un ordinateur éducatif et personalisable, dans le même esprit que le Leaptop de Leapfrog).

Et vous, connaissez-vous ce produit ?

D.

Touche pas à Alessandra !

J’aime beaucoup Alessandra Sublet. Pourquoi ? Parce qu’elle est belle (oh la vache, ça, c’est de l’argument), pétillante et surtout car elle ne se prend pas au sérieux.

9782081301825

J’aimerais réagir ici à l’accueil reçu par son livre T’as le blues, Baby ? chez Ruquier samedi soir.

 Quelle suffisance de la part de N. Polony et Aymeric Caron !! Si la journaliste a bien vécu sa maternité dès le départ et savait comment stériliser un biberon comme couper le beurre, grand bien lui en fasse ! Quant à son collègue, qui aurait préféré lire une explication scientifique sur la dépression post partum, j’ai envie de lui dire : on s’en tape ! On veut juste qu’on nous raconte les faits concrets ! On se doute, en connaissant l’animatrice que ce ne sera pas de la grande littérature et tant mieux – on a surtout pas envie de se prendre la tête quand on pète un boulard après l’accouchement…

On m’avait offert / prêté des ouvrages sur la grossesse et la maternité et je les ai parcouru en diagonale, quand j’étais enceinte. Je me disais que j’avais le temps… Je me sentais tellement bien. Et puis le jour où je suis rentrée chez moi avec la miss, j’étais perdue. Je me revois ouvrir mon frigo en pleurant et en disant à ma BFF que j’avais peut être fait une connerie (merci pour ton oreille attentive). La période de plénitude liée à ma gestation était finie. 

Je ne savais pas le moins du monde comment stériliser un bib, je paniquais car il fallait tout faire vite. Mon cerveau semblait être parti en même temps que mon placenta. Tout le monde m’assaillait de conseils bienveillants que je prenais dans le mauvais sens, pensant qu’ils me trouvaient incapable de m’occuper de ma fille. Je pleurais souvent pour rien, j’étais infecte avec mes proches.

Et un jour, à la visite des 3 mois du jour d’après, j’ai dit à la gynécologue : heuuuu… Je me sens bizarre… Je me demande si je ne suis pas dépressive en fait. Mayday !! Je suis peut être folle, vous savez !

Sa réponse m’a délivrée de mes angoisses : mais c’est tout à fait normal ! Votre corps a mis 9 mois pour faire votre enfant, il vous en faudra tout autant, voire plus, pour que tout se mette à plat. Vous n’êtes pas dépressive, vous êtes normale.

Alessandra Sublet a raison : on ne nous prévient pas. Moi même aujourd hui j’ai scotomisé certains passages à vide et serais incapable de les raconter. Alors si une nana aussi pêchue est passée par là et a le courage d’en parler sans avoir peur de passer pour plus bête qu’elle n’est (référence aux critiques pendant l’ émission), je l’en remercie.

Et j’invite Mme Polony à nous faire part de son ressenti quand son petit troisième sera là, puisqu’elle a l’air d’être bien plus forte que Mlle Sublet et moi.

D.

La chaussure sachant te chausser dans le sable (répète ça trois fois)

Vacances, j’oublie tout… Avec mon mec, on a tellement tout oublié qu’on a trouvé le moyen de laisser nos serviettes de plage à l’appart’ avant de partir a bordeaux… 

Donc nous voilà lundi dernier chez Décathlon Bouliac pour remédier à ce problème. Et en arpentant les allées, voici ce que j’ai trouvé :

 

photo-18

 

Ha oui parce que je n’avais pas prévu de pompes de plage non plus pour Miss G. Elle ne serait pas à l’aise en tongs et autant vous dire que la laisser marcher dans le sable avec ses sandales toutes neuves : no way. Mais il fallait bien la chausser, cette petite.

 

Alors si j’avais su, j’aurais prévu des bottes en caoutchouc… Mais voici mon avis sur ces petites chaussures :

 

– elles sont abordables : à peine 10 euros

 

– elles sont plutôt choupi et existent aussi en bleu. Perso, j’aime bien le vert pomme et je suis sûre que ç’aurait fait bien mais je m’égare… Je ne suis pas chef de produit chez Decat’

 

– elles sont made in Italy et ça fait plaisir à mes racines 

 

– elles sont faciles à mettre, même sur des pieds forts et / ou potelés (ma fille a mes pieds, la pauvre….)

 

Mais quel rapport avec les bottes en caoutchouc, me direz vous ? Hé bien : il parait que le sable, “c’est saaaaale, Maman” donc Miss G n’a jamais voulu y poser ses pieds. 

 

En tous cas, ces sandales sont un produit que je recommande vivement !

 

Et vous, quelles chaussures vous chaussent pour marcher dans le sable ?

 

D.

Où shopper pour pas cher ?

J’adore le shopping, j’ai toujours aimé ça. Mais avec un crédit immo, une voiture et un enfant, pas facile de se lâcher. D’autant plus que, je ne sais pas pourquoi, mais ce que j’aime est souvent parfois cher. Je pars du principe qu’il ne sert à rien de payer le prix fort pour des articles qu’on peut dégoter moins cher.

Donc souvent, j’achète sur le net. Je ne vos apprends rien, on y fait de belles affaires à condition de passer par des sites fiables comme Venteprivee.com. Mais j’avoue parfois me retenir d’acheter car on ne peut pas essayer et les frais de retour sont à notre charge.

Hé bien il existe une solution : le site Showroomprivé possède un showroom au 30 rue de Lisbonne dans le 8eme. 800 m² dédies à la mode homme-femme-enfant mais pas seulement : on y trouve aussi des produits de beauté, des jouets et des articles de puériculture.

Voici notre butin :

photo-17

Baskets Puma pour moins de 20 euros (ha bon, j’aime le violet et les paillettes ?)

fisher

Un réhausseur de chaise Fisher Price pour 15 euros

Et last but not least, un sac Paul and Joe Sister…. for myself car il n’y a pas de mal à se faire du bien (et “on nest jamais mieux servis que par soi-même” marche aussi dans ces cas-là) :

sac

un grand merci à Wonder City pour le bon plan !

Et vous, y êtes vous déjà allé ?

D.

Choquer pour dénoncer ?

Je ne suis pas fan d’Indochine. Je vais rester impartiale, je n’ai même pas écouté leur morceau Collège Boy mais juste (tenté de) regarder leur clip.

Il m’a été difficile de garder les yeux ouverts face à tant de violence. Je ne comprends pas leur choix.

Bien sûr, le harcèlement à l’école existe depuis longtemps et tend à s’amplifier avec les réseaux sociaux. Mais justement : à quoi bon montrer des scènes si dures ?
Je me demandais comment les parents allaient expliquer tout cela à leurs gamins car un clip peut passer à tout moment de la journée, juste après un autre plus anodin. Mais il paraît qu’étant interdit aux moins de 16 ans, il ne passera pas aux heures de grande écoute. Je ne sais pas si c’est vrai, mais je l’espère.

Et vous, que pensez-vous de ce clip ?

D.

Gommage visage DIY

L’avantage d’avoir des murs bien blancs et des spots dans la salle de bains, c’est que ça permet de bien scruter son visage et ses imperfections. Hier après midi, je me suis dit qu’un bon gommage ne serait pas du luxe et je me suis souvenue que je n’en avais pas fait depuis longtemps. Cela m’a surprise car généralement, j’en fait un par semaine alors pourquoi ? J’ai vite trouvé : j’ai fini mon tube ! 
Et comme je n’ai toujours pas trouvé le moyen de me greffer une ardoise sur l’intérieur de l’avant bras pour noter tout ce que je dois faire et barrer au fur et à mesure, j’ai zappé d’en acheter un nouveau.
Donc le 1er mai à 18h, j’aimerais faire un gommage mais je n’ai plus de gommage. Quelques mots tapés sur le net et je trouve de quoi résoudre mon problème :
– 3 cuillères à soupe de sucre
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olives
Cela donne une pâte plutôt épaisse et dense.
J’ai appliqué ce mélange sur mon visage et, tant qu’à faire, sur le corps. Franchement, le résultat est vraiment bien : le sucre permet de bien frotter mais n’agresse pas et l’huile d’olives hydrate et adoucit la peau en même temps. Personnellement, j’ai la peau du visage à tendance mixte donc j’ai bien rincer pour éviter de briller après la douche et quelques heures après RAS.
Et puis ce gommage maison est économique et sain !
Et vous, vous avez déjà essayé les soins maison ?
D.