Alors, c’est comment la vie à la campagne ?

Cette question, je l’entends chaque jour ou presque !

photo 3

2 mois ! 2 mois tout pile que nous avons commencé notre nouvelle vie dans cette maison et surtout, dans cette nouvelle ville. Enfin, ville… Village plutôt.

Tout va bien, on est très contents cui cui les oiseaux chantent et je vous envoie des paillettes mais je n’écris pas aujourd’hui pour vous dire ça. Je me suis dit que je pourrai vous raconter ce que ça donne, de vivre à la campagne quand on a vécu en ville (je n’ai jamais été parisienne mais j’ai toujours habité en proche banlieue, dans une commune de 30 000 habitants environ).

Restituons le contexte : il y a tout pile un an (oui oui j’ai la mémoire des dates), je criais haut et fort qu’il était hors de question que j’habite dans un village et encore moins en Seine et Marne car j’avais pas mal d’a priori.

1. Un village à la campagne, c’est mort.

Alors je ne vais pas vous dire que c’est la fièvre du samedi soir chaque week-end sur la place de l’église hein… Mais ! Nous avons des commerces, tels que deux boulangeries (me connaissent bien ici apparemment), la poste, la pharmacie, deux banques, deux supérettes, un coiffeur, un institut de beauté / Spa (testé et approuvé by myself) et une salle de sport aussi chère que dans les grandes agglomérations. Il y a aussi bon nombres d’associations sportives, une super base de loisirs… Pour la miss, il y a l’école jusqu’au CM2 et nous avons une super médiathèque. Pour un village de 3 000 habitants, on s’en sort plutôt pas mal !

photo 2

Elle est pas belle, ma base de loisirs ?!

2. On croise des bêtes sur la route et c’est pas éclairé la nuit.

Je confirme, c’est nuit noire sur la route. On dirait que le département est privé de lumière sur les grands axes ! Moi j’avais l’habitude des routes éclairés et là, je ne me la joue pas trop quand je rentre tard. Et il y a des panneaux avec des biches un peu partout mais Dieu merci, je n’ai pas encore croisé Bambi ni sa mère avec ma citadine. Par contre, il y a beaucoup de pick pus (mais pas tellement de tracteurs finalement). Me sens seule du coup sur la route.

300px-A15b.svg

3. C’est mal desservi.

Alors ça va, si t’as une voiture. Sinon, t’as pas intérêt à rater le train de 07h20, parce qu’après il n’y en a plus. À part ça, une fois à la gare (je m’y rends donc en voiture mais tu l’as compris en lisant le point 2), je suis à 25 minutes de Paris et je mets 10 minutes de plus qu’avant pour aller travailler… Le truc magique, c’est que je rentre plus tôt chez moi car la nounou habite à 2 minutes de notre maison. Je gagne donc une demi-heure de plus avec ma fille !

4. Vivre à côté des champs et des bois, c’est déprimant et angoissant

J’étais persuadée que je me sentirais perdue au milieu de tout ce vert, l’année dernière. Que je n’aurais qu’une envie : rentrer dans une grande ville le plus vite possible. Mais travaillant à Paris tous les jours, je vous assure que c’est le bonheur pour moi de rentrer à travers les bois en écoutant un petit rock sympa. Je déconnecte, j’ai l’impression d’être en vacances.

5. Je vais porter un gilet de chasseur ,un chapeau comme Walker Texas Rangers et faire de la country

Non, ça c’est mon voisin !

La campagne, ça me gagne (jeu de mots pourri mais je suis ravie).

D.

Pourquoi les enfants nous font passer pour des mythos ?

Si tu n’as pas d’enfants, il t’est probablement déjà arrivé d’entendre un parent dire de sa progéniture “oh moi ? ma fille mange de tout, elle n’est vraiment pas difficile tu sais ! et ce qu’elle préfère, c’est les pâtes alors ne te prends pas la tête !”. Et puis tu te retrouves à table avec la dite gamine et devant son plat de nouilles, elle te sort “moi z’aime pas les pâtes” en repoussant son assiette. Alors tu te dit que sa mère était un peu mytho sur les bords.

83543271149

Mais non. Il faut savoir que les gosses nous font toujours, toujours mentir :

– quand tu dis qu’il va se lever tôt parce qu’il ne dort jamais après 07h. Un jour PAF, tu sais pas pourquoi, il se réveille à 09h15 et ça tombera PILE POIL quand tu auras un rdv calé tôt puisque tu es censé te lever tôt. Donc tu es à la bourre et énervé pour la journée (ha bon ça sent le vécu ?). Parce que bien sur, tu as tellement d’heures de sommeil à récupéré que tu dormais toi aussi du sommeil du sourd.

– quand tu dis qu’il va s’endormir à peine la voiture aura démarré après une soirée qui se finit tard dans la nuit. Mais même s’il y a de la route, tu entends une petite voix à l’arrière : “on arrive quand ?” “elle est où la tour Eiffel, t’as dit qu’on allait à Paris, mais ze vois pas la tour Eiffel !!!” “z’ai envie de faire pipi”

– parlons-en, du pipi : il suffit que tu annonces fièrement que ton gosse ne porte plus de couches pour qu’il pisse au lit la nuit qui suit

– ça marche aussi avec le sommeil / les nuits pourries (conseil d’amie : ne jamais dire que ton enfant dort bien la nuit)

– quand tu dis qu’il est malade et complètement ko… que ta collègue passe te déposer des dossiers pour ne pas prendre de retard sur le boulot et que ta gamine se met à sauter et courir partout. Alors que je jure que trois minutes avant que la collègue n’arrive, elle était amorphe sur le canapé (ha bon ça sent encore le vécu ?)

tumblr_lmlv9mfJPd1qb3j84o1_500

 

#vismaviedefaussemytho : chez toi aussi ?

C’était une enquête impossible pour Amélie Epicetout

1596892_435372876595852_1739212689_o

 

Mardi tout doux #1

Pour cette première participation aux mardis tous doux de Maman at home, j’avais envie de vous parler de notre petite virée familiale au vert. Nous avons fait une belle balade à la base de loisirs (une grande première pour moi ^^), ça m’a donné l’impression d’être partie quelques heures en vacances…. J’ai complètement déconnecté !

photo 1

photo 3

photo 4

photo 5

 

La délicieuse impression de s’être échappés alors que nous n’étions qu’à quelques kilomètres (à peine !) de chez nous…. ça n’a pas de prix !

D.

 

 

 

 

Ma semaine en images #26

Encore une semaine de passée, tellement difficile au travail que la photo m’a permis de mettre un peu de gaité durée les journées galère.

Voici le récap pour Madame Parle, Virginie B et Milie et les petits bonheurs de Maman Louzou

photo 1

Après un dimanche magnifiquement ensoleillé, un ciel tout gris lundi

photo 2

Ma nouvelle gare à Paris, que j’aime et que j’adore

photo 5

Un petit pot pour ranger les accessoires des poupées de ma fille, si vous voulez le tuto c’est ici !

photo 3

Un beau ciel bleu en partant au travail

photo.PNG

Paris et ses toits

photo 4

Un moment plein de douceur pour milie et son projet 52

Et il y a eu aussi… Des gravats… Mais je ne peux pas en dire plus ici (teasing de ouf les amis hein ?)

Bon dimanche et bonne nouvelle semaine !
l

Et je lui ai conseillé de profiter

Je papotais avec ma copine qui essaie de faire un bébé. Elle est en pleine phase de stress “ça a pris ? Ça a pris ?” et ne pense qu’à ça. Je suis passée par là (mon mec m’a confirmé hier que je me prenais la tête puissance 1000 / ha bon je suis une relou moi ?!) alors je pense savoir ce qu’elle ressent.

Mais comme c’est ma copine, je dois lui conseiller de lâcher du leste. Et je ne peux que lui dire de profiter de ces (probablement) derniers mois à deux.

Je repense avec nostalgie parfois à cette période où je ne pensais qu’à moi. Où on pouvait s’improviser un ciné / resto / week-end sur un coup de tête. Où après le travail je glandais, me faisais des masques, gommages, manucures, où j’assortissais mon sac à mes chaussures chaque jour (très superficiel hein mais on ne se refait pas, j’aime les trucs futiles parfois).

Et puis un jour tu vois le + sur le test et tu découvres un regard que ton homme n’avait encore jamais posé sur toi : tu es celle qui porte son enfant, ses yeux sont pleins d’émotions et de fierté. Tu lui découvres chaque jour des qualités que tu ne soupçonnais pas. Tu deviens précieuse aux yeux de tous. La grossesse fut une période idyllique pour moi (si je mets de côté mes pieds d’éléphant), j’espère revivre ça et je lui souhaite de vivre la même. Sentir un jour des battements d’aile de papillons, se demander si c’est bien ça. Voir son ventre bouger et faire des vagues. Imaginer son petit bout, préparer sa chambre avec le futur papa. C’est la magie de la vie.

Bien sur que l’après c’est bien, heureusement d’ailleurs sinon je ne penserais même pas faire un deuxième un jour ! Mais toutes ces premières fois sont si intenses et si précieuses ! Après c’est une nouvelle vie, même si elle n’en sera que plus riche, elle ne sera plus jamais la même.

Oui ma douce, je sais que c’est long d’attendre mais tu vas voir, ça vaut le coup. Ça sera dur, je t’ai toujours dit que ce n’était pas que du bonheur d’élever un enfant mais ça en procure tellement que ça en vaut la peine.

J’envoie toutes mes bonnes ondes vers toi (enfin, surtout vers tes ovules) et toi, tu profites de ton temps libre pour moi, ok ?

459151317

D.

Le DIY choupi du mercredi

Je ne sais pas chez vous, mais ici il y a beaucoup de petites poupées qui possèdent plein d’accessoires. Et les accessoires tiny tiny, ça se perd très vite dans les tiroirs et ça chagrine Miss G alors il nous fallait trouver un petit rangement pratique.

J’ai flash sur Pinterest sur des petits pots réalisés à partir de bouteilles en plastique et aujourd’hui, je me suis lancée pendant la sieste. J’ai récupéré des bouteilles d’eau pétillante et les ai coupées en ne gardant que le fond à la hauteur souhaitée. Ensuite j’ai scotché les patrons pour couper tout autour et j’ai appliqué les peintures que j’avais sous la main. Le mieux, si vous le pouvez, c’est de les bomber ;-). Pour finir, avec un marqueur, j’ai donné un visage au petit chat et à l’ourson :

DSC_0675

DSC_0678

Pour télécharger les patrons, c’est ici et  !

D.

 

La vie est belle, comme une jonquille

photo

Chaque année, je souhaite le 1er janvier à ceux que j’aime “une bonne santé, le reste suivra”. On m’a toujours dit, tant qu’on a la santé, …

On connaît tous quelqu’un chez qui le cancer s’est invité sans frapper, à n’importe quel âge et parfois de manière foudroyante.

Aujourd’hui, je vous parle de l’Institut Curie, fondation reconnue d’utilité publique qui se bat contre le cancer. Depuis 10 ans, Truffaut est son partenaire et depuis hier (et jusqu’au 23 mars), une belle opération a vu le jour :  Une jonquille pour Curie.

Chacun à notre échelle, nous pouvons contribuer à faire avancer les recherches et le progrès :

– en achetant en magasin le sac collector « Une jonquille pour Curie » au prix de 2€50 ou un bouquet de jonquilles au prix de 2€, pour chacun d’eux 1€ sera reversé à l’Institut Curie

– en achetant sur Truffaut.com une coupe de jonquilles vendue 19€, dont 5€ seront reversés à l’Institut Curie

– en faisant un don ici

– en plantant une jonquille place du Palais Royal ou Place du Panthéon, jusqu’au 22 mars

– en participant à la la randonnée de la Jonquille le 23 mars au parc de Saint Cloud (pas de stress, on peut courir, pédaler ou marcher, l’essentiel étant de participer).

 

compo-arrosoir Caba_MARIE_CURIE-175 visuel_compo_jonquille

 

Une jolie façon de participer à une belle opération !

Look de Maman #6

A mon grand regret, ces dernières années j’ai abandonné les talons. Plus pratique d’être (quasi) à plat pour courir toute la journée quand même.

Ces derniers jours, la météo clémente m’a permis de ressortir mes ballerines du placard, ainsi que des vêtements clairs :

photo

Blouse Jennyfer (avec en dessous un top beige à manches longues H&M)

Jean Cheapmonday

Ballerines Isotoner

Veste Monoprix

C’était mon look de maman pour Eve !

D.

Un oiseau sur la branche vous offre un code promo <3

J’aime partager ici mes coups de coeur et je vous présente aujourd’hui (mais je pense que vous le connaissez déjà) Un oiseau sur la branche.

Pour mon anniversaire, j’ai reçu de la part de ma BFF la bague de Shlomit Ofir et je la porte chaque jour. Elle est sobre et toute fine, elle se suffit à elle-même :

980658_588234947897981_1624557520_o

photo-2

Ce qui me plait aussi cette jolie boutique en ligne, c’est l’écoute et le SAV au top : Mme Un oiseau sur la branche vous répond dans la journée et trouve des solutions à tout (encore merci !).

Alors forcément, ça donne envie de choisir de nouveaux articles, voici ceux pour lesquels j’ai un faible en ce moment :

1797989_614911971896945_1080263969_n

Forcément, c’est l’année de l’achat de notre maison, alors je me laisserais bien tenter par ce collier (ou le bracelet) pour le clin d’oeil….

1499592_586082608113215_1343573793_n

J’aime les colliers à plusieurs rangs, et cela représenterait notre petite famille

Capture d’écran 2014-03-16 à 10.20.06

Ce long collier (en version doré) est tout à fait le genre de bijoux que j’aime pour égailler une tenue un peu trop classique.

Parlons peu, parlons bien : avec le code DEBO, vous avez 20% de réduction sur la boutique, pendant une semaine entière (du 17/03/14 au 24/03/14 inclus )! La fête des mères approche ! (je dis ça, je dis rien….)

D.

Faut-il crier pour se faire entendre ?

Il y a quelques temps, je vous parlais ici du dialogue entre ma fille et moi. Je vous expliquais que crier ne m’aidait pas à lui faire comprendre les choses, bien au contraire et que je tentais au maximum de parler avec elle (bla bla bla). Mais il y a des jours où j’oublie tous mes principes. Des jours où je suis épuisée (et pourtant je n’ai qu’un enfant !) et lassée de répéter 50 fois les mêmes choses. Alors je me mets à gueuler crier. Pas élever la voix, non… C’est plus que ça. Je perds patience et mes fils se touchent là haut.

Et bizarrement, quand je suis en mode dragon, la magie opère et la miss est beaucoup plus réceptive.

Faut-il en arriver là forcément ? Ressent-elle la fatigue chez moi et en joue-t-elle pour tester mes limites ?

Je ne veux surtout pas qu’elle ait peur de moi mais je ne souhaite pas non plus qu’elle pense qu’il n’y a pas de limites ou règles dans la vie.

20140316-221104.jpg

Je me déteste quand je lui crie dessus, quand je vois ses yeux tous tristes et que j’y décèle un peu de crainte parce que je me transforme en Mère Gothel. Mais après qui ou quoi suis-je réellement fâchée ? Finalement c’est sûrement après moi, car si je pète les plombs, c’est que je ne parviens pas à gérer la situation :-/

Si vous avez des pistes, des conseils, je suis toute ouïe !

D.