Un anniversaire givré… #frozen

Pour les 4 ans de Miss G, le thème du gâteau semblait évident tant nous vivons au rythme des chansons de la Reine des neiges.

Pas un jour sans qu’elle ne mette sa robe d’Elsa. Pas une soirée sans l’entendre chanter Libérée, Délivrée.

Refroidie par l’expérience de l’année dernière (comprenez un gâteau princesse tout simplement moche et trop sec), j’avais dit : “plus jamais de gâteaux compliqué ! L’année prochaine, ce sera un gâteau au yaourt”. Et c’est ce que j’ai fait. Après le démoulage, je l’ai découpé et tartiné de Nutella. Suite à 1000 échanges avec la fabuleuse https://brancheepopote.wordpress.com, j’ai finalement opté pour une ganache au chocolat blanc pour le recouvrir avant de mettre la pâte d’amande.

Voilà le résultat du premier gâteau :

  IMG_9164

Les étoiles sont en pâte à sucre, la figurine et les bougies viennent de Féerie Cake , j’ai imprimé et plastifié l’affiche du dessin animé avant de découper la montagne et le décor vient de la boîte du déguisement (je l’avais gardé en prévision de l’anniversaire).

Nous avons remis ça le samedi, cette fois ci j’ai réalisé un Angel Cake à partir de la recette de ma copine S. N’ayant pas de moule special, j’ai utilisé un moule à manque au milieu duquel j’ai placé un cercle en métal entouré d’alu. Cette fois ci, Miss G a opté pour la confiture de fraises (maison !) et j’ai terminé par la ganache chocolat blanc et la pâte d’amande :

IMG_9191

Un aperçu des cupcakes (gâteaux au yaourt et aux pommes, pâte d’amande) :

IMG_9166

Pour me sauver la mise si le big cake était raté, j’ai fait un moelleux fondant au chocolat :

IMG_9165

Même principe pour Anna, j’ai imprimé, plastifié et découpé.

Je vous mets les liens des printables pour les cupcakes et le lien de mon tableau Pinterest sur lequel vous trouverez les idées que j’avais épinglées : 

La miss était ravie 🙂

D.

 

 

 

J’ai testé les courses au Drive

Courses

Copyright Don Bayley Vetta

Quand j’ai soumis à mon mec l’idée de faire nos courses via le drive, il m’a répondu “pffffff non mais on n’est pas aux Etats Unis non plus, n’abuse pas !”. Mais j’ai tout de même voulu tenter le truc.

Depuis que nous habitons ici (à la campagne, pour ceux dans le fond qui n’ont pas suivi), je n’ai pas encore trouvé la solution qui me convient pour nous ravitailler chaque semaine : le supermarché à côté de chez nous est hyper vétuste et on y trouve des articles périmés (si si), les autres enseignes sont un peu plus loin et je n’ai vraiment plus envie de perdre mon temps sur la route et dans les grandes surfaces.

Dans notre ancienne ville, aucun magasin ne proposait le service Drive mais ici, il y a en a deux et j’ai choisi Auchan. Tout d’abord car ils préparent la commande en 2 heures (contre une bonne journée pour le Carrefour situé derrière). Ensuite parce que leur site est très simple.

Mais j’avais tout de même quelques a priori ! J’avais peur que les prix soient plus élevés (je me trompais), que les préparateurs se trompent sur ma commande (rien à signaler de ce côté là) ou que les produits frais ne le soient plus à mon arrivée en cas de retard. Pour ce dernier point, j’ai posé des questions aux employés et j’ai appris qu’ils ne sortaient mes articles des réfrigérateurs ou congélateurs qu’à mon arrivée, même si je n’étais pas à l’heure, donc pas d’inquiétude à avoir.

Les rares fois où il y a eu un oubli (2 en un an de courses hebdomadaires), le remboursement s’est fait sur simple appel téléphonique.

Il arrive qu’on nous offre des produits dont la DLC est à deux jours, c’est toujours sympa. Ou de la lessive (aucun rapport mais ça fidélise).

Enfin, je peux préparer mon panier tranquillement de mon ordi ou smartphone grâce à l’application, comparer les prix, ajouter ou supprimer des articles jusqu’à la validation finale. Le point qui m’agace est que forcément, il n’y a pas toujours tout ce dont j’ai besoin (logique). Je continue à fréquenter les supermarchés pour des produits spécifiques ponctuellement.

Même mon mec est conquis. Nous avons gardé l’habitude d’acheter nos fruits et légumes dans le commerce “traditionnel” mais j’ai essayé quelques fois via Auchan Drive et je n’ai pas été déçue. Il faut bien choisir sur le site.

En revanche, je me demande ce que deviendront les grandes surfaces dans quelques années…

Et vous, avez-vous déjà testé ?

D.

PS : article non sponsorisé

La recette du pain burger

J’adore les burgers, avec du vrai pain. Pas avec des pains Jacquet secs et insipides. Ce WE, je me suis lancée dans la préparation des buns maison, grâce à une recette de chez Parisdansmacuisine.com :

Pour 8 buns :

-500gr de farine

-4cc de levure de boulanger ou 2 sachets

-10g de sel

-25g de sucre

-200ml d’eau tiède ou tempérée

-75ml de lait tiède

-1 œuf

-30g de beurre mou

Tout le mérite revient à mon robot, qui a pour ainsi dire tout fait. Après avoir tout mélangé et ajouté en dernier les morceaux de beurre un à un, j’ai laissé lever pendant près de 3 heures dans un saladier :


burger 1

burger 2

 

 

Ensuite, j’ai (enfin mon mec a) façonné les buns et j’ai de nouveau laissé reposer pendant une bonne heure et demie :

burger 3

Puis, j’ai fait cuire à 200° pendant 10 minutes :

burger 4

J’aurais du faire des photos de l’intérieur, mais on avait trop faim. J’ai à peine eu le temps de faire une photo de l’ensemble dressé :

burger 5

On s’est régalés mais on roulait après dîner. Agrémenté avec de la laitue, du bacon, des oignons, de la sauce barbecue, du ketchup, de la moutarde, c’était…. léger ! 🙂

D.

Ma vie rêvée 

photo 2

On dit souvent que les filles ne sont jamais contentes. Mon papa me le répétait souvent et ç’avait le don de me gaver. Je ne me rendais pas compte de ce qu’il faisait avec ma mère pour que je sois bien. Aujourd’hui, je kiffe la vie. Je kiffe ma vie. Rien de prétentieux dans ce que j’écris, ne me jetez pas de tomates. Pas plus tard que l’année dernière j’étais en pleine introspection, en pleine remise en question de qui j’étais et voulais être. J’ai récemment revu une pote avec qui j’allais à l’école il y a 10 ans (putain) et forcément, on a fait un petit bilan. Bon alors on en est où par rapport à nos projets de filles de 20 piges ? Bah… On est bien. Je me sens bien, dans ma tête et presque dans mon corps. Je suis amoureuse, je suis maman. Bien sur, j’aurais aimé embrasser une autre carrière et avoir un job de ouf mais ça ne vaut rien par rapport à notre vie de famille. J’ai la chance d’avoir mes deux parents et mon frère en bonne santé alors qu’on a failli le perdre il y a près de trois ans. Ma vie est celle que j’aurais voulu. Pas celle que ma voisine voudrait, mais ça tombe bien car je ne veux pas de la sienne. Peut être que certains détesteraient ma vie mais tant mieux, je l’ai et je la garde. Bien sur, il y a des cases que je ne cocherai jamais, comme avoir une grande tablée à Noël avec plein de petits cousins qui courent partout et plusieurs générations qui se retrouvent (on ne peut pas changer les gens). Mais il me faut vivre sans regrets, les regrets ça ronge le bonheur. On va dire que justement, c’est la vie. Bien sur qu’il y a des jours “sans” où j’ai le bourdon. Mais j’essaie de lister ce qui va et ça chasse ce qui me pompe l’air. Je veux continuer à kiffer, à vibrer, à hurler de rire et ne surtout rien prendre au sérieux. J’ai le temps ! #foreveryoung. Je vous fais des bises et je vous souhaite de cocher autant de cases que vous le souhaitez. D.

“Moi je paierai pour te revoir” – Julien Doré

IMG_9280

Il y a environ dix ans, j’aurais pu lui faire bouffer sa barrette ou l’étrangler avec les cordes de son ukulélé. Je n’adhérais pas du tout au style de Julien Doré et chaque semaine, je pestais qu’il ne soit pas éliminé.

Alors si on m’avait dit qu’un jour, j’irais le voir en concert (pour vous donner une idée, c’était au même niveau que de vivre en Seine et Marne)… Mais il y a eu son album Love, absolument magnifique et dont je ne me lasse pas malgré des écoutes quasi quotidiennes.

Ce fut une soirée géniale, le concert a duré plus de 2 heures et l’ambiance était top : bonhommes en costumes tous poilus sur Chou Wasabi, confettis qui pleuvent sur le public, de la neige en plein Zénith ! Je me serais bien passée des groupies hystériques derrière nous mais qu’importe, ça n’a pas réussi à gâcher notre plaisir.

IMG_9274

C’était la dernière date de la tournée et la première fois de l’artiste au Zénith, autant vous dire que l’émotion était intense sur scène. Contrairement à Patrick Bruel, il a fait un rappel, pour interpréter deux chansons au piano.

IMG_9277

Bref, je me répète, mais c’était canon. Si vous devez aller voir un artiste, c’est lui (genre je suis une nana qui s’y connaît en concert). Seul bémol : aucun guest sur scène, c’est dommage… Mais on lui pardonne !

D.

PS : Le titre de mon billet fait référence à son morceau Viborg, avec lequel il est entré en scène, comment ça, vous ne connaissez pas ? Ecoutez, vous m’en direz des nouvelles 🙂

D.

Après nous #concours

deborah-berney

Si vous saviez comme j’ai douté, tergiversé, hésité. SI vous saviez le nombre de messages échangés avec les copines, le nombre de relectures, de demandes d’avis, de séance de coaching mental pour ne pas arrêter ce projet et chasser les démons susurrant “on va se moquer de toi, tu te prends pour qui ?!!”.

Je garde espoir de ne pas avoir fait cela pour rien. Même si pour le moment, mon roman n’est pas édité, il existe. Il est là, sur mon mac, sur Amazon et ça me tient à coeur qu’il arrive chez vous également. Parce que le laisser dormir chez moi, après autant d’heures passées à imaginer cette histoire, ça me chagrine.

Que vous dire sur lui ? C’est l’histoire de Barbara qui se retrouve au bord du divorce et dont le mari fait un AVC après une dispute. Il se retrouve dans le coma et elle doit faire face à la vérité sur sa vie de couple, découvrant les mensonges de son mari. Partagée entre la haine pour celui qu’elle a aimé pendant des années et la culpabilité de le détester alors qu’il est entre la vie et la mort, elle revoit son premier amour et… je propose à 3 d’entre vous de lire la suite (en format numérique) !

Pour participer, il suffit de laisser un commentaire ci-dessous. Si vous n’avez pas de liseuse, vous pouvez le recevoir par email au format pdf.

Le jeu est ouvert dès ce soir et prendra fin mercredi 15 avril 2015 à 23h59. Les gagnants seront désignés via random.

J’ai un peu le trac, c’est comme si j’avais passé la journée en cuisine pour vous préparer un bon repas et qu’on allait passer à table ! #pressureisdownonme

Vous pouvez également jouer chez Mama Twins !

A bientôt,

D.

Edit : tout d’abord, un grand merci pour vos si gentils commentaires ici ou en privé, vous êtes adorables !

Et comme promis, voici le nom des gagnantes :

N°14 : lucie devos

N°1 : Valérie

N°16 : Angélique Gasne

Je vous envoie le roman très rapidement aux mails indiqués dans vos réponses, encore mille mercis à toutes 🙂

Une chasse au trésor à la maison ! (giveaway)

Pour Pâques et l’anniversaire de Miss G, j’avais prévu une chasse aux trésors dans le jardin avec à la clé, des chocolats. Mais c’était sans compter sur… la météo. Une heure avant l’arrivée de nos amis, je me résignais à partir sur une autre idée.

Une chasse aux trésors dans la maison, bizarre non ? Pas tant que ça, finalement ! Bien sur, j’avais vendu la mèche sur l’activité du jour, alors j’ai entendu whatmille fois “c’est quand, la chasse aux trésors, hein, hein ????” : il ne fallait donc pas décevoir les petits. Grâce à ChasseOtresor.net, vous pouvez organiser l’activité en fonction de l’âge des participants et trouver des idées pour cacher les indices partout dans la maison. Le site propose différents thèmes : énigme au centre équestre, les fées, le magicien…. C’est 100% made in France et 100% fait main, les illustrations sont très jolies et vous pouvez également télécharger des coloriages et les cartons d’invitations en rapport avec le thème choisi.

enquete-policiere-au-manoir AVE8FR chasse-au-tresor ADM9FR

Nous avions le jeu du magicien : il fallait aider Lineus à retrouver ses pouvoirs magiques. Pour y arriver, 6 indices à découvrir afin de composer une formule magique. Pour éviter que tout le monde se disperse partout dans la maison, j’ai concentré les indices dans la pièce salon / salle à manger :

IMG_9189

Avant leur arrivée, j’ai planqué les feuilles contenant les indices et j’ai tout noté sur la feuille d’organisation (hyper important, car je ne me souvenais plus de ce que j’avais caché le moment venu). Les enfants (entre 3,5 ans et 6 ans) étaient hyper enthousiastes et motivés dès le début. Ils ont chacun participé avec plaisir, notamment lors de la séance coloriage (il fallait colorier chaque pétale d’une fleur, afin d’avoir une fleur multicolore qui servirait pour la formule magique). Il nous a fallu vingt bonnes minutes pour faire cette activité, je pense que cela aurait pu être plus long dans le jardin, car il y aurait eu encore plus de cachettes possibles.

Mais j’étais satisfaite de voir que la chasse aux trésors ait pu avoir lieu à l’intérieur, en suscitant autant d’enthousiasme. A la fin, chaque enfant a reçu son diplôme et y a écrit son nom avec fierté. J’ai bien aimé le principe, tous les enfants ont adoré ! Ils étaient à fond, mais je trouve que le jeu avec Lineus est plus adapté aux 5-6 ans, plutôt qu’aux 4-5 ans.

Aujourd’hui, ChasseOtresor.net propose à deux d’entre vous de remporter une chasse aux trésor. Pour participer, il suffit de laisser un commentaire en indiquant pour quel thème vous jouez (pour connaître tous les thèmes, c’est ici).

Le jeu prendra fin le 14 avril 2015 à 23h59 et les gagnants seront désignés par random.

Bonne chance !

D.

Edit : les gagnantes sont Angélique Gasne (c’est ta semaine !), Johan et Agnes Berbesson. J’attends vos emails pour les communiquer à Chasseotresor !

La phrase qui fait déborder le coeur

11026277_662162780556921_6167140504308321072_n

Hier, après quelques rebondissements d’ordre logistique (comprenez, un aller-retour de notre pampa jusque chez mes parents pour aller chercher Super Tonton), j’ai honoré la promesse faite à la miss en me levant : aller jouer sur la plage de la base de loisirs, avec le seau, la pelle et le râteau.

En partant, je lui ai annoncé que nous irions probablement au centre équestre de mon amie pour voir les chevaux et peut-être même faire un tour de poney. Elle m’a regardé en souriant, puis a franchi la porte. Une fois arrivées devant notre portail, elle s’est arrêtée net pour me dire : “tu sais Maman, ça fait beaucoup plaisir à moi que tu m’amènes à la base de loisirs. Et les chevals (sic) aussi. Tu fais toujours plaisir à moi et t’as de belles surprises, et puis t’es trop rigolo tu me fais rire”.

Je me rends compte depuis quelques temps qu’elle met beaucoup les mots sur ses émotions. En général, c’est pour me dire qu’elle n’aime pas que je me fâche, que ça lui fait de la peine. Mais là, pour la première fois, c’était positif. Et j’ai bien cru sentir mon coeur déborder de bonheur en entendant à quel point elle était contente.

C’était mon mardi tout doux pour Maman at home.

D.