Mettre des étoiles dans ses yeux 

  
Depuis qu’elle a vu Ratatouille, les aristochats et quelques scènes de Vacances de princesses, Miss G me demandait d’aller à la Tour Eiffel.

Et depuis l’année dernière, dès que je le planifiais, la météo (ou la flemme) faisait tomber notre plan à l’eau.

Alors ce matin, toutes deux en vacances et sous un ciel clément, nous sommes parties pour une destination surprise. Afin d’avoir la paix, je lui ai assuré ne pas connaître le lieu de notre destination et nous avons profité du paysage parisien notamment avec Notre Dame. D’ailleurs elle aimerait savoir si Quasimodo y est toujours.

Une fois devant la grande dame de fer, totale éclate, cris de joie, elle n’en revenait pas “non mais Maman on va à la TOUR EIFFEL ???”.

Nous sommes montées au premier étage à pieds car il fallait compter deux bonnes heures d’attente pour acheter les billets ascenceur.

Miss G a passé un super moment, elle m’en a reparlé au moment du coucher et elle compte bien mettre les tickets dans son smashbook. 

Voici quelques conseils si vous prévoyez d’y aller : 

*en voiture, cherchez une place à 5/10 minutes à pied. En période de vacances, il y a l’embarras du choix (mais pas du porte monnaie, 5 euros pour un peu plus d’une heure à l’horodateur).

*même s’il fait beau, prévoyez un gilet.  On a eu froid en bas en faisant la queue, et comme la durée est imprévisible, mieux vaut être à l’aise. Et dans le cas où c’est une journée caniculaire, badigeonnez vous de crème solaire !

*si vous n’y allez pas, comme moi, sur un coup de tête, prenez le temps d’acheter vos billets en ligne, en avance. Le monde est décourageant et si nous étions montées en ascenceur, nous serions sûrement allées jusqu’au troisième.

Je vous laisse avec des étoiles plein le cœur d’avoir vu ma grande fille toute heureuse aujourd’hui (et des courbatures naissantes dans les mollets). 

D. 

Cendrillon dans la maison #giveaway

Je vous en parlais ici, nous avons vu le film Cendrillon il y a quelques mois et Miss G et moi avons adoré.

“Inspiré du conte de fées éponyme et du chef d’œuvre d’animation de 1950, CENDRILLON, revient sur le devant de la scène pour une toute nouvelle génération dans un film visuellement éblouissant mis en scène par le réalisateur Kenneth Branagh. Dans le rôle de Lady Tremaine la terrible marâtre, on retrouve l’actrice oscarisée Cate Blanchett. La comédienne Lily James incarne l’innocente et douce Cendrillon tandis que Richard Madden joue le rôle du Prince sensible et attentionné cachant sa véritable identité à Ella interprétée par Helena Bonham. Holliday Grainger et Sophie McShera incarnent les demi-sœurs d’Ella, Anastasia et Drisella. Stellan Skarsgård et Nonso Anozie jouent respectivement l’Archiduc et le fidèle ami du Prince, le Capitaine. Derek Jacobi, couronné aux Tony Awards, est le Roi.”

J’ai été captivée du début à la fin et il me tarde de le revoir avec ma fille. Ce mercredi 29 juillet, il sort en EST (téléchargement) et je vous propose de remporter un code pour le télécharger chez vous ! Pour le trouver en DVD, il faudra patienter jusqu’au 26 août 😉

Il suffit de répondre à la question suivante : quel est le vrai prénom de Cendrillon ? Les bonnes réponses seront isolées pour le tirage au sort via Random, qui désignera le gagnant. Ce jeu est réservé à la France métropolitaine et prendra fin le mercredi 12 août à 23h59. Attention, le code de téléchargement ne sera valable qu’un mois !

 

Plus d’infos sur http://disney.fr/.

Cendrillon_Logo_smallPackshotDVD

 

© 2015 Disney

Bonne chance,

D.

Édit : la gagnante est Anorelie Choco !

Parce qu’il y a des soirs comme ça

Copyright Clementine Daily

Copyright Clementine Daily

Je me suis languie de miss G toute la journée. Je l’ai imaginée avec ses copains, j’ai regardé l’horloge vers 11h30 en me demandant ce qu’elle allait manger et j’ai regretté qu’il n’y ait pas de webcam au centre de loisirs (mais je ne suis pas folle, vous savez).

Et puis je suis rentrée, plus tard, plus fatiguée que d’ordinaire (réveillée depuis 05h par une mini furie qui croyait avoir perdu son oreiller). Épuisée physiquement, je me suis retrouvée face à une petite fille de 4 ans exténuée et, disons-le, chiante. Et même si j’ai pris à fond sur moi, j’ai eu du mal à ne pas hausser le ton ou la menacer de trucs débiles pour qu’elle arrête de me casser les oreilles à chouiner sans arrêt. J’en profite pour vous avouer que je n’arrive pas à appliquer les conseils de Mme Filliozat à ce sujet, j’espère ne pas être la seule.

Bref. Son état d’énervement s’est soldé par une chute dans sa chambre en glissant bêtement. Aie, aie, ouille, j’ai maaaaaaaal pour elle / Arnigel, massage, et “je t’avais pourtant bien dit de ne pas courir” pour moi. Et en la voyant pleurer, surtout d’épuisement, je lui ai demandé de penser à un truc qu’elle aime bien. Bon, elle ne trouvait pas alors j’ai proposé la glace. Ca marche bien avec Miss G, la glace. Je pensais qu’elle aurait choisi fraise mais en fait, c’est chocolat qu’elle préfère. Toujours est-il qu’en moins d’une minute, on était apaisées toutes les deux.

Alors parce qu’il y a et qu’il y aura toujours des soirs comme ça, on va essayer de garder la tête froide. A la maison, ça crie, ça pleure mais ça rigole et surtout, ça ne se couche jamais fâchés (même chez les grands).

Je vous souhaite une belle soirée. Demain, c’est les vacances pour nous et je ne réalise même pas !

D.

BO, je n’ai pas compris le concept

Je vais vous raconter une histoire qui m’agace un peu, mais qui vous permettra peut-être de faire votre choix pour les meubles de votre maison.

Il était une fois quatre beaux tabourets achetés il y a quelques années chez BO Concept, l’enseigne qui propose de jolis meubles designs à des prix qui font dring dring dans la machine à sous. Pour des raisons qui nous appartiennent, ils sont restés en carton pendant pas mal de temps et déballés au mois de février, lorsque notre cuisine a été posée. Parfait pour l’ilot central, on allait pouvoir faire tous nos repas ici, en plus ils étaient confortables.

Oui mais… Voilà leur aspect, deux mois à peine d’utilisation quotidienne :

11160562_684323041674228_806462978607049839_n

11174938_684323071674225_7988508552808733319_n

11188458_684323091674223_4125380645511417181_n

On n’aurait peut être pas du s’asseoir dessus, remarquez. Naïfs, on s’est dit qu’ils devaient être robustes pour 190 euros.

Alors j’ai contacté BO Concept, après tout ils avaient peut être une solution. Mais non, car la garantie est dépassée. Dommage !

Voyez-vous, ça me chiffonne cette histoire : je travaille dans le commerce et lorsque mes produits sont hors garantie mais qu’ils présentent un défaut flagrant, on cherche une solution (même aux frais du client, avec son accord ; on va au bout du service) ou encore, on fait un geste commercial. Mais chez BO, si c’est trop tard, c’est tant pis pour toi.

Tes tabourets, tu peux t’asseoir dessus, dans tous les sens du terme. Et cinq mois après, ça donne ça :

photo 1 photo 2

C’est dommage (bis), on avait repéré un beau canapé mais je vous avouerai être complètement refroidie par l’expérience.

D.

On joue à quoi, à 4 ans ?

Je reçois parfois des messages pour me demander ce que je recommanderais comme jeux de société pour les 3-4 ans.

Voici les jeux que nous avons à la maison, et nos impressions. Oui, Miss G. assure la relève et s’occupe déjà de dégainer l’appareil photo dès qu’un truc lui tape dans l’œil.

61LAsh2KpML._SY300_

Le loto des Monsieurs-Madame

Le loto, grand classique qui convient dès 3 ans à peine. Celui ci est sympa grâce aux personnages, en plus il n’y en a pas beaucoup donc les parties de déroulent assez vite. Pratique car ils se lassent vite à cet âge.

gu56049_6

Croque Carotte

Le préféré de Miss G. Il faut amener votre lapin au sommet, sachant qu’il y a des pièges tendus par les fouines. On tire une carte pour savoir de combien de places on avance, ou si on doit tourner la carotte et enventuellement perdre une place ou pire ! Perdre un lapin. Je trouve que ce jeu lui a bien appris à attendre son tour, à devoir repartir de zéro et surtout, qu’on ne gagne pas toujours (bon sur ce dernier point, on travaille encore un peu).

71JF7+HBpnL._SX355_

Le petit verger

Mon préféré, car il est tout en bois et très qualitatif. Le principe : on lance le dé pour savoir quel fruit on récolte et si on tombe sur le corbeau, celui ci avance d’une case. Il faut réussir à mettre tous les fruits dans le panier avant que le corbeau n’atteigne le verger, sinon c’est perdu. On se marre bien, d’autant plus qu’on joue un peu en équipe puisqu’on est tous contre le corbeau.

Sinon, nous avons eu le Qui est-ce ? au Macdo, en version simplifiée. Pas encore très simple à lui faire comprendre le principe final, je pense que d’ici quelques mois la logique de faire deviner les choses lui sera plus accessible.

Et chez vous, à quoi on joue ?

D.

PS : article absolument pas sponsorisé, sauf par mon porte monnaie.

C’est reparti

Crédit photo Aufeminin

Crédit photo Aufeminin

Les ami(e)s, je vous prie de bien vouloir m’excuser pour le flood… Mais voilà, cette année encore, je me suis lancée dans le concours de nouvelles Aufeminin et même si j’avais juré par tous les Dieux que je ne solliciterais pas mon petit réseau pour m’aider, c’est plus fort que moi.

J’ai écrit deux histoires, que je vous propose de découvrir par ici :

Bienvenue chez toi et Se revoir, deux styles différents mais que j’ai aimé écrire.

Si elles vous plaisent, vous pouvez cliquer sur “j’aime” et les partager pour leur donner plus de chances d’être dans les finalistes.

Pour avoir une chance de remporter le prix Aufeminin, il faut faire partie des 12 sélectionnés (pour moitié via la rédaction et pour moitié via les votes des lecteurs, donc vous !).

Alors, dîtes moi tout ! Elles vous plaisent ?

D.