Caroline Receveur, icône de la mère moderne ou mère perchée ?

J’ai vu passer ce week-end pas mal de commentaires au sujet d’un article publié par Caroline Receveur, dans lequel elle parle de la venue de son bébé. Je ne la connais pas spécialement, je ne l’affectionne pas particulièrement  mais je suis admirative de sa réussite et j’aime bien son style (et surtout, on a le même sac, alors la fashionista en moi peut dormir tranquille). Dans les grandes lignes,  elle explique ses choix en matière d’accouchement, de gestion du quotidien avec un nouveau-né, et d’allaitement.

Tout au fil de son article, elle précise qu’elle ne veut influencer (même si rappelons tout de même que c’est son job) / convaincre personne, mais qu’elle fait juste part de son expérience. Comme chaque blogueuse le fait. Bien évidemment, comme chaque blogueuse qui existe, elle s’expose à la critique. J’ai donc lu beaucoup de commentaires jugeant tous ses choix. Et ce qui me perturbe, c’est qu’on nous parle de bienveillance partout sur la blogosphère, que le développement personnel et l’affirmation de soi sont omniprésents mais les réactions poussent à penser le contraire.

La césarienne de confort 

Tout d’abord, concernant son choix d’avoir une césarienne : où est le problème, si son docteur est d’accord ? On dit qu’il faut préparer son projet de naissance et le faire respecter. Si le fait d’accoucher par voie basse l’effraie, en quoi cela dérange qu’elle ait une césarienne ? Je ne saisis jamais le besoin d’autrui de dire “moi, je ferais comme ça”, ou encore “elle ne devrait pas penser ainsi”. Quel est le souci ? Oui, il s’agit d’une intervention chirurgicale mais encore une fois, s’il y l’aval des professionnels, pourquoi aller à l’encontre de ce qu’elle veut ? Vaut-il mieux forcer à quelqu’un à accoucher comme elle ne le veut pas et faire de ce jour un éventuel traumatisme ?

La nurse pour l’aider la nuit

Ensuite, elle a expliqué avoir engagé une nurse de nuit. Là encore, quelle honte ! J’ai pu lire “quand on fait des enfants, on les assume“. Soit. A-t-elle dit qu’elle a laissé quelqu’un s’occuper H24 de son fils ? Qu’en est-il des familles où la mamy vient passer quelques jours à la maison pour soulager la nouvelle maman ? Ma mère est venue m’épauler à la naissance Little O et je ne l’en remercierai jamais assez. Ok, elle ne gérait pas les nuits, mais elle était en charge de l’intendance. Et elle me relayait parfois quand je devais me reposer.

J’ai également pu lire qu’elle aurait du s’arrêter plus longtemps pour rester avec son fils plutôt que de dépenser ses sous pour une nurse. En effet, elle explique qu’étant entrepreneure, elle n’a pas pu s’arrêter trop longtemps. Les personnes qui la jugent connaissent-elles son quotidien ? Ses contrats ? Ses besoins financiers ? Ce n’est pas parce qu’on est  à son compte qu’on peut tout se permettre.

Personnellement, je trouve intéressant de voir une maman affirmer ses choix, montrer qu’on peut avoir un enfant sans avoir cette impression de sacrifice. C’est une façon moderne de voir les choses. Et je suis déçue de lire autant de commentaires malveillants. Effectivement, elle est peut être loin de la réalité de la plupart d’entre nous mais l’idée de faire ce qui nous semble le mieux et de solliciter de l’aide ne semble pas si déconnecté de la réalité !

Critiquerais-je une maman qui allaite à la demande en lui disant qu’elle est esclave de son enfant parce que moi, j’ai choisi le biberon ? Très sincèrement, non.

Et j’espère honnêtement que les mœurs évolueront.

6 réflexions sur “Caroline Receveur, icône de la mère moderne ou mère perchée ?

  1. MamaFunky dit :

    Malheureusement en matière de maternité, je crois que les mentalités ne s’arrangeront jamais. Et je pense même que ça n’ira qu’en empirant.
    J’ai remarqué ce phénomène des filles qui en devenant maman, se sentent investies d’un espèce de mission de “mère parfaite”. Et du coup à critiquer à tout va ce que fait ou ne fait pas telle ou telle autre maman.
    Ton article est très juste. Caroline Receveur affirme ses choix. Choix qu’elle a fait en fonction de son ressenti, de ses besoins.
    Putain mais on est en 2018 les gars. Une femme, une mère, ne peut-elle pas faire ce qu’elle veut ?

  2. Sophie dit :

    Comme tu le dis chacun ses choix et à chacun de vivre la maternité comme bon lui semble.

    Vivre sa maternité de manière épanouie reste le principal.

    Ces choix ne sont pas les miens mais nous n avons ni la même vie ni le même porte monnaie.

    Pour la césarienne effectivement certains médecins en pratiquent dites de “confort”… Je ne suis pas sûre que ce soit si confortable donc pourquoi s insurgé !?!

    La nurse pour la nuit ?!? En toute honnêteté quelle maman n aurait pas rêvé d une nuit de “répit” pour assurer le lendemain… Il vaut mieux une maman reposée qu une maman à bout qui mettra peut être son loulou en danger ou qui sera moins vigilente ou qui vivra mal ses premiers jours de maman.

    Elle pourrait aussi nous jeter la pierre ne pas avoir fait comme elle. Elle expose juste ses choix et ils sont propres à chacun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *