Cette histoire de mercredi

Depuis quelques mois, je suis au bureau le mercredi. Cela ne m’était pas arrivé depuis ma première grossesse (près de dix ans !). Jusqu’à ma démission et la prise de mon nouveau poste, j’étais en télétravail le matin ce jour-là, puis libre l’après-midi.

Vous dire que je n’ai pas appréhender cette nouvelle organisation serait vous mentir, mais je dois dire que finalement, j’ai réussi à me faire confiance. Bien évidemment, cela implique une nouvelle logistique : avant, je pouvais me lever tôt le mercredi pour gérer les machines, le ménage, avant de me mettre à travailler à 09h.

Le point qui m’avait le plus retenue pour sauter le pas était le centre de loisirs pour mes enfants : figurez-vous qu’elles sont encore en vie, même en y passant tous leurs mercredis ! Avec du recul, même si j’ai passé de très bons moments avec elles pendant plusieurs années ce jour-ci, je trouve ce nouvel emploi du temps plus sain pour elles et moi. On ne va pas se mentir, travailler avec des enfants dans les parages est loin d’être simple et je dois reconnaître que j’ai souvent activé le mode dragon.

Non, la vie n’est pas comme sur Instagram : je pourrais dire que nous passions nos mercredis après-midis à pâtisser après des ateliers Montessori et une virée au parc. La vérité vraie, c’est que je passais une bonne partie de mon temps à pester et à ranger leur bazar (qui m’avait permis de bosser en paix quelques heures avant), et à ne plus être la maman que je voulais.

Alors oui, je l’avoue, parfois j’ai un petit pincement au coeur en me disant qu’on pourrait être en train de regarder un dessin animé toutes les trois. Puis je me promets de me dégager du temps pour elles le week-end venu et de poser très prochainement une journée de RTT !

Et vous, bossez-vous le mercredi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *