Et sourire à la vie

Je n’osais pas regarder ce documentaire. Pourtant, j’en avais entendu parlé par sa réalisatrice Katia Chapoutier depuis des mois, notamment à la sortie du livre La vie après le suicide d’un proche.

J’avais peur que cela remue trop de choses, d’autant plus qu’il y avait plusieurs témoignages de parents dont les enfants avaient choisi de mourir. J’avais peur également de trop me projeter : mais j’ai réussi à écouter sans imaginer leur peine et leur chagrin.

Pourquoi parler de ce documentaire ici ? Parce qu’il est magnifique. Parce qu’il vous montre que toutes questions que vous vous posez, toutes les phrases commençant par “et si….”, toutes les phases de culpabilité sont normales et nécessaires pour faire le chemin qui mènera à l’apaisement. Non, même si vous aviez plus gentil / à l’écoute / si vous aviez décroché / si vous aviez été une meilleure personne : cela n’aurait rien changé.

Je pense que le plus dur dans la vie de parents, c’est d’accepter que la vie de nos enfants ne nous appartient pas et qu’ils feront leurs propres choix. Une fois cela intégré, la résilience a eu lieu pour les personnes ayant témoigné.

Oui, leur vie est belle aujourd’hui même s’ils ont souffert et souffrent encore, portant leur fardeau comme dit l’une des mamans endeuillées. Non, ils n’oublient pas la fille / le frère / le conjoint parti mais ils vivent.

Et c’est la plus belle manière de leur rendre hommage.

Je vous mets le lien du livre ci-dessous et pour le replat c’est par ici.

que je compte lire rapidement :

Encore bravo à toi Katia, pour ton travail et merci pour ta voix apaisante qui porte l’espoir !

Une réflexion sur “Et sourire à la vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *