Les chanceuses

 

DeathtoStock_Clementine9

Copyright Clementine Daily

Je vois fleurir en ce moment sur les réseaux sociaux des publications indiquant qu’il ne reste “que” 5 semaines avant la fin de l’école et que la période des vacances s’annonce difficile.

Je peux le comprendre, je suis moi-même la première à crier haut et fort le mercredi soir : “vivement demain matin, que je retourne au bureau !”.

Pour autant, une petite part de moi a les boules. J’aimerais pouvoir me dire que je n’ai pas à lever mes enfants pour les déposer au centre / chez la nounou et improviser un pic nic ou une grande balade en forêt. J’aimerais pouvoir faire traîner les soirées sans me soucier de l’heure du coucher. Remettre au lendemain les trucs bien relou à faire dans la maison sans me dire que je ça va me mettre en retard sur mon planning de ménage / linge (rangez les cailloux, je me doute qu’en étant au foyer tout n’est pas rose, qu’il y a énormément de choses à gérer et que vous ne faîtes pas de la pâte à sel à longueur de journée).

J’aimerais pouvoir prendre le temps, faire plein d’activités manuelles avec elles. Vous me direz : qu’est ce qui m’en empêche aujourd’hui ? Le manque de temps, mes chèr(e)s ! On dit qu’on a le temps qu’on se donne mais je jure qu’entre le travail, l’intendance, le quotidien, j’ai du mal à caser des instants loisirs. J’y arrive, mais je paierais cher pour en avoir plus.

Souvent quand je ne suis pas avec elles, je regarde leurs vidéos, alors que le soir je souffle une fois qu’elles sont enfin couchées. Est-il nécessaire de rappeler que l’ambivalence maternelle semble me tenir la jambe ?

Chères mamans au foyer, je ne vous jette pas la pierre quand vous vous “plaigniez” de l’échéance des vacances qui approche, je vous admire de tenir ce rôle à temps complet. Et sachez que je vous envie un peu de pouvoir passer autant de temps avec vos petits !

4 réflexions sur “Les chanceuses

  1. e-Zabel Isabelle Duvert dit :

    Ambivalence… herbe plus verte… culpabilité… voilà. Bien dit tout ça. Et j’ajouterai, si tu me le permets un “profitez mine de rien, car cela passe très vite et quand ils deviennent ados… c’est … vraiment différent/difficile”

  2. lespetitesm dit :

    Ambivalence quand tu nous tiens!!!! Moi aussi j’aimerais passer plus de temps avec mes filles… et en même temps, comme tu dis, parfois le mercredi me suffit bien, hein!!!!
    Allez! vivement les vacances, les vraies!
    Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *